The Good Shepherd

Je ne m’attendais pas à grand-chose lorsque je suis allée voir le dernier film de Robert De Niro, car, après tout, je n’ai pas vu ses autres films, mais je dois avouer que j’ai été très déçue. Peut-être pas déçue, parce que je ne m’attendais à rien. Dans le fond, je me suis ennuyée à mourir.

Non seulement il est long, mais en plus il ne décolle jamais et est relativement dur à suivre. La vie d’un des fondateurs de la CIA est un sujet qui aurait pu donner un excellent film, mais apparemment, il y a eu un accident de parcours.

Certes, le monde de l’espionnage international ne manque pas d’intérêt, il n’y a qu’à observer tous les codes secrets, les intrigues, les trahisons, etc., mais il est beaucoup trop compliqué pour y plonger le spectateur dès le départ. Les acteurs ne sont pas mauvais, bien qu’Angelina Jolie ne soit pas très crédible en femme des années 30, mais ils ont l’air de s’ennuyer autant que nous…

Nous ne sommes pas restés jusqu’à la fin. Vous me direz que j’ai tout manqué, que l’âme du film se révélait à la fin, peut-être, mais franchement, à quoi bon insister quand la pensée s’envole et que finalement on a bien meilleur temps d’aller discuter autour d’un verre?

Bref, si vous tenez à voir The Good Shepherd, je vous aurais prévenus!

~ by Stéphanie K. on December 24, 2006.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: