Je me souviens.

Je suis comme une plaque de char québécoise, sauf que moi je me rappelle de ce dont je me souviens (c’t’une inside).

Alors quand M. m’écrit: “J’oublie pas l’Indonésie”, et bien moi non plus. Et je n’oublie pas la version de moi-même qui voulait tellement aller en Islande il y a 8 ans. Et celle qui veut passer du temps à Seattle. Et celle qui veut aller en Australie. Et celle qui a des idées plein la tête. Et celle qui veut se retrouver au milieu de nulle part. Et celle qui veut faire la fête au bout de la nuit. Et celle qui aimerait s’acheter un appart à Montréal. Et celle qui pense qu’un job stable, ce serait bien. Et celle qui écrit encore et encore.

C’est ça la vie, on perd des idées, des projets, on n’en trouve d’autres. Il y a ce qui est fait pour ne jamais se faire et ce qui doit se réaliser. On ne se jamais vraiment quoi est quoi au moment présent. Mais on décide quand même de foncer quand ça nous paraît pas trop idiot…

~ by Stéphanie K. on February 24, 2009.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: